La Guilde Ludik

Bienvenue à la taverne de la Guilde Ludik !

Vous voici sur le forum du club de Wargames de Reignier (Haute-Savoie).

Ce dernier vous permettra de faire connaissance avec nos membres, de découvrir nos jeux (Warhammer & Warhammer 40000) et nos différentes activités (tournois, campagnes, etc.).

Vous trouverez également toutes les infos utiles sur notre club : jour d'ouverture (dimanche après-midi à 14h), modalités d'inscription, etc.

En espérant que vous trouviez batailles et conquêtes en ces lieux, bonne visite & bon jeu !

Cordialement,
Durgrim l'ancien, président de l'association.

Derniers sujets

» Dimanche 24 septembre
par Nakei1024 Sam 23 Sep 2017 - 17:43

» Topicit et le fofo
par Durgrim l'ancien Mar 19 Sep 2017 - 17:40

» Dimanche 17 septembre
par eldorf Sam 16 Sep 2017 - 14:12

» Dimanche 10 septembre
par €yw@ Dim 10 Sep 2017 - 14:31

» Dantesque 40K VII : Dimanche 3 septembre !
par captainfire Dim 3 Sep 2017 - 21:39

» Dimanche 3 septembre
par Nakei1024 Mer 30 Aoû 2017 - 15:18

» Fermeture de Spartan Games
par Nakei1024 Mar 29 Aoû 2017 - 15:31

» Dimanche 27 août
par captainfire Dim 27 Aoû 2017 - 9:19


    Asumer Tigreffon

    Partagez
    avatar
    captainfire
    Modérateur Club

    Asumer Tigreffon

    Message par captainfire le Jeu 10 Mai 2012 - 19:17

    Hum, ca pourrait rajouter un peu de piment à nos parties même si c'est loin d'être une "campagne" et que la "vraie" aura lieue après les grandes vacances...
    Disons que cela fera patienter… Aller, je joue le jeu !

    Asumer Tigreffon :

    Jeune noble issue de Caledor, d'une mère morte trop jeune et d'un père trop occupé à la cour du Roi Phénix, il s'éprit très tôt pour les arts guerriers et fut initié aux armes une vingtaine d'années auprès des célèbres maîtres des épées de Hoeth. Il s'illustra finalement dans la bataille du Col Rouge où avec seulement une poignée de maîtres et à peine plus de citoyens-soldats, il repoussa la Waaagh ! de Etrip'eul'plus grâce à la connaissance des montagnes de Saphery qu’il avait acquise durant ses longues marches solitaires. A ses côtés, les archers trouvèrent toujours leurs cibles décimant la horde qui venait ensuite se projeter sur la ligne d’épées des gardiens de la Tour Blanche. A cette occasion, il fit également la connaissance d’Æthis Morteflamme ainsi que de ses sorts dévastateurs qui lui furent d’une grande aide. Les deux elfes apprirent à se respecter au fur et à mesure qu’ils se côtoyaient dans la Tour Blanche si bien que lorsqu’Asumer fut amené à combattre auprès du célèbre Prince Yranon d’Avelorn, Æthis le suivit.

    Après un mois de campagne en Lustrie, Yranon vit en Asumer un brillant combattant, maniant l’arme lourde avec énergie et efficacité. Il lui confia bientôt l’honneur de porter sa Grande-Bannière, symbole de sa puissance et de sa vertu mais cela ne lui porta pas chance car le mois suivant, le prince mourut criblé de fléchettes empoisonnées tirées par des éclaireurs caméléons de l’armée homme-lézards. Le commandement de l’armée fut alors pris en charge par Elias de Caledor, dit Soufflevie. Asumer, bien que provenant de la même province qu’Elias, éprouvait une vive haine pour ce dernier qu’il jugeait trop hautain et qui, pourtant toujours loin des combats, se vantait d’avoir mieux combattu que les autres. Malgré tout, la puissance de cet archimage était indéniable et ses sorts apportaient souvent l’élément décisif aux victoires alliées alors Asumer ravalait sa fierté et ses pensées populistes avec sang-froid entre deux batailles...

    Récemment, la présence d’armées mortes-vivantes aurait été confirmé au Sud par les puissants sorts de détections d’Elias rajoutant aux elfes noirs jusqu’alors contenus par les Asurs mais exerçant une pression de plus en plus forte sur le front au Nord. La situation devient critique et les Haut-elfes doivent aller au plus vite s’occuper de la force de Khemri en approche avant d’être encerclés...


    La suite prochainement avec le fluff des deux sorciers et de leur propre point de vue...


    _________________
    Je suis un suppôt de Zitoire !
    Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
    avatar
    tyran
    Chef modérateur

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par tyran le Jeu 10 Mai 2012 - 20:49

    Excellente initiative et excellent fluff ! Je ne connais pas du tout l'historique haut elfe mais j'espère le découvrir à travers ta campagne héroïque qui promet .
    Je te recommande cependant d'ouvrir ton propre sujet pour éviter les confusions avec le mien :)

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par AdminLudik le Ven 11 Mai 2012 - 5:58

    Je te recommande cependant d'ouvrir ton propre sujet pour éviter les confusions avec le mien
    Il faut reconnaître que ce n'était pas bien clair car je l'avais compris comme captain.

    Je sépare les sujets.
    avatar
    captainfire
    Modérateur Club

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par captainfire le Ven 11 Mai 2012 - 15:47

    Merci bien à vous deux...

    D'autres personnages apparaitront sûrement mais je vais laisser le titre ainsi, du moins en attendant...
    Et puis, si on fait un sujet par personne, ca va faire beaucoup, non ?
    En partant du principe que d'autres joueurs s'y joignent, ce que j'espère en en doutant...


    _________________
    Je suis un suppôt de Zitoire !
    Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
    avatar
    captainfire
    Modérateur Club

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par captainfire le Mar 15 Mai 2012 - 18:07

    Voilà la suite avec le mage du feu, le nommé :


    Æthis Morteflamme :

    Fils d’un célèbre ébéniste de la région Saphery, rien ne prédestinait ce jeune garçon à devenir un jour un fougueux mage du feu. C’est au cours d’une livraison de meubles à la sculpture presque parfaite que son pouvoir s’éveilla. En chemin pour Tal-Kanel, ville où le futur propriétaire de la commande attendait, un groupe de bandits gobelins sauvages s’en prit au fils d’ébéniste esseulé. Le jeune et vaillant elfe saisit sa dague mais il fut rapidement submergé sous le nombre. Bientôt les faibles créatures vertes lui mordillaient les jambes et les avant-bras lorsqu’Æthis disparut, recouvert par les corps de gobelins hargneux… Soudain, une faible lumière émergea de l’amas de gobelins, bientôt, ce fut des braises puis une puissante déflagration ravagea toute la zone projetant les gobelins, enflammés, dans les airs et incinérant la charrette ainsi que les meubles finement ouvragés qu’elle contenait !

    A la nuit tombée, un vieillard encapuchonné découvrit l’adolescent inconscient et brûlé, il l’avait cherché dès qu’il avait perçu l’explosion qu’il avait provoquée. Une fois à sa hauteur, l’homme à la cape s’accroupit et saisit la main de l’elfe meurtrit. Aussitôt, les deux personnages se retrouvèrent dans une salle immense éclairée par un plafond aussi brillant que le soleil lui-même. Le vieillard ôta sa capuche et déposa le jeune elfe sur un lit. Tout ici était parfait !

    A son réveil, Æthis trouva devant lui le noble vieillard qui l’avait sauvé, devant la difficulté de l’adolescent à parler, celui qui était toujours vêtu de sa longue robe sombre se présenta :
    « Salutations noble Asur, je me nomme Kyrion de Far’Ileth, Archimage suprême de l’Ombre, mais tout le monde ici m’appelle MarcheBrume !
    -Ici ? Où sommes-nous ?
    -Bienvenue à la Tour Blanche de Hoeth, vous n’êtes pas ici par hasard, je ressenti l’utilisation de votre magie, elle semble puissante mais vous devez apprendre à la maitriser ! Je vous propose de venir étudier parmi nous afin de recevoir une éducation magique et pourquoi pas un jour devenir vous aussi Archimage… »

    La proposition plût immédiatement au fougueux jeune elfe et après quelques négociations difficiles auprès du père de ce dernier, il commença ses études à la Tour de Hoeth. Il apprit rapidement à contenir sa puissance et, bientôt, MarcheBrume eut finit de lui enseigner l’essentiel de la haute-magie. Æthis put alors se consacrer librement à l’un des domaines de son choix et sans véritable surprise, il choisit le feu qui lui avait par plusieurs fois sauvé la vie depuis l’embuscade des gobelins…


    A suivre, la bataille du Col Rouge !


    _________________
    Je suis un suppôt de Zitoire !
    Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
    avatar
    tyran
    Chef modérateur

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par tyran le Mar 15 Mai 2012 - 18:14

    il commença ses études à la Tour de Hoeth.
    Ton héros à une cicatrice sur la tête et de petites lunettes non ? :tongue:

    Sinon toujours aussi bien rédigé , mais on reste dans les présentations , je veux de l'action ! Vivement la futur bataille au Col rouge ! :super:
    avatar
    captainfire
    Modérateur Club

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par captainfire le Mer 16 Mai 2012 - 14:37

    Ton héros à une cicatrice sur la tête et de petites lunettes non ?
    Je suis navré que tu ai lu ce livre....

    mais on reste dans les présentations , je veux de l'action !
    Comme je l'ai dit, ca arrive et puis c'était pour poser l'histoire avec une trame un peu plus approfondie, j'ai encore au moins un personnage principal à présenter (Elias de Caledor !), je leur donne des profils un peu caricaturés mais ca permet de mieux s'y retrouver, promit j'essaie de pas vous noyer sous les noms....

    Vivement la futur bataille au Col rouge !
    J'ai déjà commencé la rédaction en fait mais, là encore, je ne veux pas vous noyer sous un flot de lecture surtout que je sais très bien que peu de gens risquent de s'y intéresser !

    Après cette bataille explicative, je m'attaque à faire des rapports en lien avec mes parties (et donc victoires ! ^^)


    _________________
    Je suis un suppôt de Zitoire !
    Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...
    avatar
    captainfire
    Modérateur Club

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par captainfire le Jeu 17 Mai 2012 - 10:01

    Beaucoup de texte, certes, mais je vous assure que j'ai essayé de faire au plus court, d'ailleurs cela se voit dans certaines tournures de phrases...

    La Bataille du Col Rouge :

    A force d’errer dans les longs couloirs de la tour, il finit par côtoyer de plus en plus souvent ses nobles défenseurs maniant l’épée à deux mains comme aucuns autres guerriers du monde connu. Après vingt-cinq années passées à étudier la magie, il fut enfin appelé à combattre face à une horde d’orque arrivant par les montagnes d’Yvresse, plus à l’Est de la Tour. L’essentiel des maîtres des épées étant mobilisés ailleurs, seul une centaine se joignit à l’expédition ainsi qu’environs cinq fois plus de citoyens-soldats. Les maîtres étaient menés par un jeune noble dont, par le plus grand des hasards, c’était également la première bataille, sûrement les généraux en charge des troupes dans la région n’avaient pas été suffisamment vigilent ! Asumer Tigreffon, puisque c’était son nom, avait choisi de combattre dans le Col Rouge où il posterait les citoyens armés d’arcs longs sur les rochers saillants en hauteur alors que les maîtres des épées ainsi qu’Asumer en personne seraient seuls en contrebas pour repousser les derniers orques s’ils en restaient encore après les tirs elfiques.

    Æthis prit place au sommet du col en compagnie des archers peu inquiétés car les hauts-généraux de Saphery avaient annoncés à peine plus de deux cents orques et gobelins. La surprise fut donc totale lorsqu’à l’horizon apparut plusieurs milliers de peaux-vertes se ruant vers les fiers Asurs !
    Une première vague de snotlings et de gobelins vint s’abattre sur les défenseurs du Col mais les flèches aiguisées des elfes vinrent à bout de nombreux d’entre eux et l’aisance au combat des maîtres des épées suffit à exterminer le reste. Mais, la Waaagh ! était immense et après avoir testé les défenses ennemies avec ses sujets les moins fidèles, le grand chef de guerre orque Etrip’eul’plus envoya ses trolls percer les lignes scintillantes des elfes pendant que le plus gros de ses troupes progresseraient en direction de l’étroit corridor… Il ordonna également à ses machines de guerres et aux tireurs gobelins de la nuit de diriger tous leurs tirs en directions des archers hauts-elfes. Les premiers tirs furent imprécis mais rapidement les premières pertes arrivèrent sur les archers vêtus de simples robes. Malgré tout, ces derniers tinrent bon et concentrèrent leurs tirs sur les trolls qui menaçaient les maîtres des épées en contrebas. De nombreux trolls moururent, fauchés dans leur course, mais l’impact des quelques survivants fut terrible et bon nombre de gardiens de la Tour furent projetés dans les airs ! Par leur courage, et les hurlements de leur général, l’élite elfique repoussa méthodiquement les créatures avant de recevoir le prochain assaut ennemi.

    Soudain, aux dernières lueurs du jour, de derrière les falaises où étaient perchés les archers en blanc, surgirent une dizaine de grands aigles. Les nobles créatures lâchèrent de lourds rochers sur la horde de peaux-vertes au sol. Beaucoup d’orques moururent mais d’autres les remplacèrent rapidement.
    Alors, les grands aigles piquèrent droit vers les machines de guerres ennemies, massacrant les servants et éparpillant les machines peu résistantes des gobelins…

    Les flèches mortellement précises des Asurs continuaient de pleuvoir, masquant le ciel aux orques et décimant leurs rangs. De plus, Æthis, de son côté, était pleinement occupé à lancer ses plus puissantes incantations, enflammant les tirs elfiques et trouant la marée verte. Malgré tout, après une course effrénée, les orques parvinrent à hauteur des maîtres des épées qui les reçurent par de puissants coups d’épée à deux mains, stoppant net l’assaut de la horde. Le combat fut long et éprouvant. Certes les peaux-vertes mouraient en masse mais les nobles elfes commençaient à ressentir leur manque d’effectif.

    Soudain, au cœur de la mêlée, surgit le grand chef orque. Ce-dernier se saisit de son imposante hache et se rua droit sur Asumer qui ne l’avait pas vu. Seul le noble sacrifice d’un de ses compagnons le sauva d’un terrible trépas. Le capitaine se retourna alors pour faire face à son assaillant qui l’injuriait déjà des pires noms possibles. Les combattants des deux camps formant un cercle autour de leurs deux champions. L’énorme brute abattit alors sa hache sur son faible opposant, mais l’agile haut-elfe l’évita aisément, en profitant pour trancher le bras gauche du général adverse. Rendu fou de rage, ce dernier prit sa hache avec sa main restante et l’agita aveuglement devant lui sans parvenir à toucher son ennemi. Asumer vit alors le moment d’agir, il se déplaça agilement jusqu’à son adversaire sans se faire faucher par les balanciers de son arme et lui enfonça sa lame affinée entre les côtes. Etrip’eul’plus hurla des mots de rage incompréhensible et mit un genou en terre. L’habile elfe s’en retourna alors pour rejoindre les siens lorsque, dans un dernier mouvement, l’orque serra plus fort encore sa hache et se rua sur le commandant elfique. Ce dernier n’eut que le temps d’éviter la lame écaillée avant de se faire écraser par l’imposant peau-verte qui essayait de lui dévorer le visage, littéralement. Le sorcier flamboyant, depuis son rocher, aperçut alors la scène et d’une boule de feu précise, projeta le chef orque à plusieurs mètres. En feu, ce dernier s’agitait de ses derniers spasmes, se roulant au sol, dans un vain effort pour atteindre les flammes magiques…

    La horde apeurée prit alors la fuite petit à petit et les derniers tirs des Asurs suffirent à achever la quasi-totalité de la Waaagh ! dissoute. Les corps des orques furent incinérés afin de ne pas souiller la nature dans leur mort comme ils l’avaient fait de leur vivant. En rentrant à la Tour Blanche, les soldats furent accueillit en héros et les morts furent célébrées comme il le fallait.

    La bataille du Col Rouge avait été sanglante mais des héros en étaient ressortis !


    _________________
    Je suis un suppôt de Zitoire !
    Ô Grand Zitoire, montre-nous la voie...

    Contenu sponsorisé

    Re: Asumer Tigreffon

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep 2017 - 2:21