La Guilde Ludik
Bienvenue fier joueur !

Te voici sur le forum du club de Wargames de Reignier (Haute-Savoie).

Ce dernier te permettra de faire connaissance avec nos membres, de découvrir nos jeux (Warhammer AoS & Warhammer 40000) et nos différentes activités (tournois, campagnes, etc.).

Tu trouveras également toutes les infos utiles sur notre club : jour d'ouverture (dimanche après-midi à 14h), modalités d'inscription, etc.

En espérant que tu trouves batailles et plaisir ludiques en ces lieux, bonne visite et bon jeu !

Cordialement,

Toute l'équipe Ludik
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

[Fluff] La Tribu des Os Brisés

le Mar 5 Sep 2006 - 18:42
Bon voilà le début du Fluff de mes orques ... attention ca risque d'être très long donc prenez votre mal en patience ...

Dans le Village d’Hellcaster on ne parlait plus que de sa ! Un groupe d’aventuriers avait élu domicile avec pour ambition la découverte d’une très vieille citadelle naine cachant un tombeau. Même chez les nains tout ceci n’était rien de plus qu’un mythe pour les enfants !

L’intrépide groupe composé d’un puissant Templier au service de Sigmar en personne ! d’un vieux nain grincheux, d’une mystérieuse guerrière elfe, d’un petite-gens joufflu et d’un vieux magicien de l’école du feu avait fier allure. Cela faisait déjà une quinzaine qu’ils étaient au bourg et ses alentours et déjà tout les ruffians du coin ne parlaient de leurs exploits !
Karl le templier avait dit-on terrassé deux Hommes Bêtes d’un seul coup de son immense lame, quand à la belle Didlyth on prétend qu’elle serait capable de parler aux arbres ! Bien moins enthousiasment par contre … depuis leur venu la disparition d’objets précieux est devenu quasi monnaie courante … Heureusement ! Le Brave Rudolf le petit homme s’est proposé pour mettre en sécurité tout les objets de valeur contre une maigre compensation monétaire !

Re: [Fluff] La Tribu des Os Brisés

le Mar 5 Sep 2006 - 19:02
C'est sympa mais ce n'est qu'un prelude.

Ce seul point qui me fait mal au bide :D , c'est le templier qui aurait plus tendance a se battre a la sigmar cad avec un gros marteau.

Sinon ça demarre bien !! La suite !

_________________
See you space Cowboy, someday, somewhere…
avatar
Invité
Invité

Re: [Fluff] La Tribu des Os Brisés

le Jeu 7 Sep 2006 - 19:29
A l’aube d’une journée pluvieuse, le groupe s’ébranla et quitta le village en direction des montagnes au Sud-Ouest. Il leur fallu pas moins de trois jours de marche pour atteindre les contreforts, mais dès lors leur allure fût considérablement ralentit par les sentiers en piteux états qu’ils devaient emprunter. Le temps n’arrangeais rien à leur malaise, une pluie fine et un vent constant ne cessait jamais de leur glacer le sang et de faire chuter leur moral au plus bas. En contrebas de l’étroite vallée qu’ils remontaient, un torrent en crue grondait ce qui produisait assez de brume pour limiter la vision de chacun à quelques dizaines de mètres seulement en plein jour.
Cela faisait presque deux jours qu’ils progressaient ainsi leur moral et leur enthousiasme chutant à mesure que les heures passaient. Alors que le deuxième jour ce terminait et que la nuit tombait, Karl prit la décision de faire halte pour monter le camp, non loin un petit décrochement rocheux leur permettrait de passer la nuit plus ou moins à l’abris du vent glacial. Alors que chacun déposait son paquetage, Didlyth partit chercher du bois pour allumer le feu.
Au bout d’un bon quart d’heure le reste du groupe commença à s’inquiéter de son absence. Ils entendirent soudain un petit éboulement non loin au dessus d’eux. La brume et la pénombre limitait leur vision à quelques mètres seulement et ils n’osaient allumer une torche de peur de se faire repérer par d’éventuels ennemis. Les ânes qui transportaient leurs affaires commencèrent alors à paniquer. Rudolf eut tout le mal du monde à les empêcher de s’enfuir dans la nuit. Au bout de quelques longues minutes de silence, Didlyth sortit de la nuit et vint à leur rencontre en courant. Sa lame au clair avec le tranchant souillé de sang frais, sa mine sombre, son souffle saccadé et son avant bras gauche écorché les firent tous écarquiller les yeux … Karl s’empressa de lui demander des explications. Il n’eut pour seul réponse :
« Ils nous encerclent nous sommes perdu ! »
Avant que d’étrange tambour se firent entendre dans la nuit venant de toute part autour d’eux ….
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum